JOUBERT Andrée

Née vers 1918 ; militante parisienne de la Fédération musicale populaire à l’époque du Front populaire.

Andrée Joubert fut une collaboratrice de Suzanne Conte à la Fédération musicale populaire et participa avec elle à la Chorale populaire de Paris. Elle témoigna auprès de Christian Langeois, le 13 avril 2014 à la maison de retraite de Chaville : « j’avais dix-huit ans, j’étais secrétaire un peu comptable. »
En septembre 1939, elle perdit son emploi à la Maison de la culture, en raison des interdictions gouvernementales touchant les organisations communistes ou assimilées. Elle retrouva du travail à l’Hôtel de ville de Paris en février 1940.
Andrée Joubert participa par la suite à la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234184, notice JOUBERT Andrée, version mise en ligne le 15 novembre 2020, dernière modification le 15 novembre 2020.

SOURCE : Christian Langeois, Les chants d’honneur de la Chorale populaire à l’Orchestre rouge, Paris, Le Cherche midi, 2017.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément