VERBIST J.-B.

Par Jean Neuville

Décédé le 9 novembre 1879 à l’âge de 55 ans. Typographe, membre de l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

Compositeur et ensuite correcteur à L’Émancipation, J.-B. Verbist passe ensuite à la rédaction de L’Écho du Parlement et enfin devient correcteur au journal, Le Nord, vers 1864. Il entre à l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles en 1844. Il en sera le secrétaire du 17 juin 1852 au 17 juin 1853.
En 1848, J.-B. Verbist participe à la fondation de L’Alliance typographique, coopérative ouvrière d’imprimerie.

J.-B. Verbist est membre du Comité central typographique institué par l’Association pour combattre la convention littéraire du 22 mai 1852 conclue avec la France. Fin 1853, l’association lui remet une médaille « pour perpétuer le souvenir de sa conduite ferme et courageuse ».

Un Verbist est assesseur d’un meeting du Vrijheidsbond le 27 octobre 1879 consacré à « la misère et les moyens de la prévenir ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234228, notice VERBIST J.-B. par Jean Neuville, version mise en ligne le 16 novembre 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : HUBERT E., Historique de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs-typographes de Bruxelles, Bruxelles, 1892, p. 81, 187, 295.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément