MOREL Christiane, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née en 1935 à Étueffont-Haut (Territoire-de-Belfort), victime civile des combats de la Libération morte le 24 novembre 1944 à Étueffont-Haut ; victime civile.

Christiane Morel était la fille de Joseph Émile, manœuvre chez Zeller et de Marie Marguerite Cheviron, tisseuse chez Zeller. Elle était célibataire et domiciliée chez ses parents, à Étueffont-Haut (Territoire-de-Belfort),
Le 20 novembre 1944 la 1re DFL du général Brosset lança son offensive dans la trouée de Belfort. Le 24 novembre le village d’Étueffont-Haut fut libéré après de violents combats. Il y eut plusieurs victimes civiles dont Christiane Morel, tuée par des éclats d’obus.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts et la plaque commémorative de la Chapelle du Mont-Bonnet, à Étueffont (Territoire-de-Belfort).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234274, notice MOREL Christiane, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 16 novembre 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Yves Gras La 1ère D.F.L. Les français libres au combat, Presse de la Cité, Paris, 1983.— Mémorial genweb.— Recensements année 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément