THIRON Edmond.

Par Renée Dresse

Décédé le 21 avril 1966 à l’âge de 58 ans. Fonctionnaire communal, militant de la Fédération chrétienne des fonctionnaires et d’agents en service public, puis de la Centrale chrétienne des services publics (CCSP), dirigeant local et national du groupe « Provinces et Communes » de la Centrale.

« Grâce à une conduite irréprochable » (L’Ère nouvelle, 9 mai 1966, p. 4), Edmond Thiron, ouvrier communal, devient contrôleur au service de la rationalisation de la ville d’Anvers (Antwerpen, pr. et arr. Anvers). Il milite à la Fédération chrétienne des fonctionnaires et des agents en service public dès le 1er juin 1929.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Edmond Thiron réorganise le syndicat des services publics, devenu la Centrale chrétienne des services publics (CCSP), à Anvers. Il préside la section syndicale du personnel de la ville d’Anvers et le Comité national du groupe « Provinces et Communes » de 1947 à 1962. Il est également membre du conseil national de la CCSP à partir de 1947.

Atteint d’une maladie du cœur, Edmond Thiron est obligé de renoncer à ses activités syndicales. En 1962, il est nommé président honoraire de la CCSP d’Anvers et reçoit la médaille d’or de la CSC (Confédération des syndicats chrétiens).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234314, notice THIRON Edmond. par Renée Dresse, version mise en ligne le 17 novembre 2020, dernière modification le 17 novembre 2020.

Par Renée Dresse

SOURCES : L’Ère nouvelle, 9 mai 1966, p. 4 – 50e anniversaire de la CCSP, Bruxelles, 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément