MARTIN Paul

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 29 avril 1924 à Mâcon (Saône-et-Loire), mort en action le 25 septembre 1944 à Frotey-lès-Lure (Haute-Saône) ; résistant du régiment FFI du Charollais.

Paul Martin entra dans la Résistance à la 1re Cie du 4e bataillon du Charollais.
Après la Libération de la région le bataillon fit sa jonction avec la 1re division blindée du général Touzet du Vigier à laquelle il fut rattaché. Il participa aux combats dans les Vosges et notamment à l’attaque de la chapelle de Ronchamp à partir du 23 septembre. Paul Martin fut tué le 29 septembre par un tir d’artillerie allemand (obus) devant la ferme de chez Molle, à Frotey-lès-Lure (Haute-Saône).
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Sennecé-lès-Mâcon (Saône-et-Loire).
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossier SHD Caen AC 21 P 81925 (nc) et la Médaille militaire à titre posthume.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Frotey-lès-Vesoul (Haute-Saône), sur le Mémorial 1939-1945, à Beaubery et la stèle commémorative, à Sennecé-lès-Mâcon (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234335, notice MARTIN Paul par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 novembre 2020, dernière modification le 18 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément