THIBAULT Auguste, Julien

Par Daniel Heudré

Né le 29 septembre 1900 à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine), exécuté le 13 août 1944 à Pleurtuit ; victime civile.

Fils de Louis, Auguste, Julien Thibault, décédé et d’Adèle Marie Miraux, ménagère, époux de Jeanne, Marie, Emilie Carfentan, Auguste Thibault fut fusillé à son domicile de Belle Vue, à Pleurtuit, le dimanche 13 août 1944, à 19 heures. Pleurtuit connaissait des heures tragiques lors de la libération du département, notamment dans la zone de Dinard. Toutes les routes conduisant à Dinard étaient barrées avec des barbelés recouverts de points d’appui bétonnés et enterrés avec des soldats allemands surarmés. Le 8 août, le régiment d’infanterie américain s’était retrouvé isolé du reste du régiment, alors qu’il pénétrait dans Pleurtuit. La résistance fut terrible, à la surprise du général Macon. L’ennemi menaçait de se défendre corps à corps et de réduire chaque maison. L’isolement du bataillon dura trois jours, avec des pertes considérables : 31 tués, 16 disparus et 106 blessés. Avec la chute de Pleurtuit, le 13 août, la progression vers Dinard pouvait se réaliser. Mais à l’issue d’un terrible combat. Auguste Thibault en paya le prix de sa vie. Il avait 44 ans et était marié.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234362, notice THIBAULT Auguste, Julien par Daniel Heudré, version mise en ligne le 18 novembre 2020, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Daniel Heudré

SOURCES : Site internet, La bataille de Pleurtuit : occupation, résistance et libération Bretagne. — Acte d’état civil de Pleurtuit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément