SOUEICH Joseph

Par André Balent

Né le 28 juillet 1868 à Montjoie [aujourd’hui Montjoie-en-Couserans] (Ariège), mort le 20 août 1944 à Saint-Girons (Ariège) ; agriculteur ; victime civile des combats de la Libération de Saint-Girons

Joseph Soueich naquit dans une ferme de Jean-Dieu, dans la commune de Montjoie, à proximité immédiate — à l’est — de Saint-Girons, sous-préfecture de l’Ariège et « capitale » du Couserans et de Sain-Lizier, chef-lieu de canton et ancienne cité épiscopale du Couserans. Ses parents, Joseph Soueich et Anne Gouazé âgés respectivement de trente-huit et trente-trois ans en 1868 étaient métayers à Jean-Dieu.

Le conseil de révision de 1888 de dispensa de service militaire car un de ses frères était mort pendant le sien. Il fit cependant une période d’exercices militaires au 83e régiment d’Infanterie de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) car le Couserans ariégeois était rattaché au bureau de recrutement de la « capitale » du Comminges, autre ville sous-préfecture. Sa fiche du registre matricule précise qu’il avait le niveau 2 d’instruction (sait lire et écrire). Il était marié avec Marie Ferré dont il était veuf en 1944. En 1944, il était domicilié au Cap del Tuc à la périphérie de la ville de Saint-Girons

Joseph Soueich se trouvait à Saint-Girons lorsqu’il y fut tué par une balle perdue au 23 rue de l’Hôpital, le 20 août 1944 à treize heures, pendant la première phase des combats de la libération de Saint-Girons lorsque les maquisards du col de la Crouzette attaquèrent la garnison allemande de la ville.

La mention "mort pour la France" lui fut attribuée le 8 août 1945. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Saint-Girons.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234364, notice SOUEICH Joseph par André Balent, version mise en ligne le 18 novembre 2020, dernière modification le 28 novembre 2020.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Ariège, 5 Mi 290, état civil de Montjoie, registre des actes de naissance, 1863-1880 ; 4 E 6468, registre de l’état civil de Saint-Girons, acte de décès de Joseph Soueich et mention marginale ; 64 J 23, fonds Claude Delpla, listes manuscrites et fiche individuelle manuscrite. — Arch. dép. Haute-Garonne, 11 R 147, bureau de recrutement militaire de Saint-Gaudens, classe 1888, — Claude Delpla, La libération de l’Ariège, Toulouse, Le Pas d’Oiseau, 2019, 514 p. [p. 211]. — Site MemorialGenWeb consulté le 17 novembre 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément