BERNIS Sauveur [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Brigadier reconnaisseur puis chef de train ; syndicaliste CGTU de l’Algérie.

En juillet 1926, Sauveur Bernis, brigadier reconnaisseur en gare de Bouira, figura sur les listes de candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués auprès, respectivement, du chef de l’arrondissement d’Alger et du chef du service Exploitation du réseau de chemin de fer de l’État.

Il en fut de même en juin 1929.

Chef de train à Ménerville [Thénia], la CGT réunifiée présenta à nouveau sa candidature en juin 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234382, notice BERNIS Sauveur [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 19 novembre 2020, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], juillet, septembre 1926, juin 1929, juin 1935 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément