BRISSARD Raymond dit Marcel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 janvier 1923 à Paris (XIIe arr.), mort en action le 23 août 1944 à Brémur-et-Vaurois (Côte-d’Or) ; domestique de culture ; résistant.

Raymond Brissard était le fils de Louis Adrien, boucher et de Renée Louise Julie Vachon. Il était célibataire et domicilié à Meulson, canton d’Aignay-le-Duc (Côte-d’Or) où il exerçait le métier de domestique de culture.
Il entra dans la Résistance comme volontaire au Corps franc mobile n°3.
Il fut tué dans un engagement au lieu-dit "l’Homme Mort", à Brémur-et-Vaurois (Côte-d’Or) le 23 août 1944. Son corps fut reconnu par un de ses camarades.
L’acte de décès fut dressé le 25 août 1944 sur la déclaration de André Ramoussin, 41 ans, manouvrier, domicilié à Brémur-et-Vaurois.
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossier SHD Caen AC 21 P 34209 (nc).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Meulson (Côte-d’Or).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234501, notice BRISSARD Raymond dit Marcel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 22 novembre 2020, dernière modification le 12 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes — Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément