SIMON Léon, Maurice

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 août 1903 à Mergey (Aube), massacré le 22 août 1944 à Payns (Aube) ; cultivateur ; victime civile.

Maurice Simon était le fils de Paul, bonnetier et de Amanda Angèle Juliette Bourgoin, couturière. Il se maria le 28 janvier 1939 à Troyes (Aube) avec Marie Louise Fortin. Il exerçait le métier de cultivateur à Saint Benoit-sur-Seine (Aube).
Le 21 août 1944, un engagement eut lieu entre un groupe de FFI et les Allemands sur le CD 15 entre Saint-Lyé et Saint Benoit-sur-Seine. Quatre habitants de Saint-Benoît-sur-Seine dont Maurice Simon furent capturés comme otages par les SS et exécutés en représailles la nuit suivante au pont de la Bique, à Payns (Aube), le 22 août 1944.
La Résistance se vengea aussitôt en exécutant deux SS prisonniers.
Son nom figure sur la stèle commémorative 1939-1945 à Payns et le monument aux morts, à Saint-Benoît-sur-Seine (Aube).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234641, notice SIMON Léon, Maurice par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 novembre 2020, dernière modification le 25 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Payns - Troyes Champagne Métropole.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément