DURAND Lucette

Par Éric Belouet

Permanente de la JOCF à la fin des années 1950.

Employée de maison à Langeac (Haute-Loire), Lucette Durand militait à la JOCF. Ce mouvement l’envoya comme permanente au Sénégal à la fin des années 1950. Elle devint ensuite monitrice dans un des foyers « Clair-Logis », créés par Thérèse Cornille*.
Lucette Durand demeura célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23470, notice DURAND Lucette par Éric Belouet, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Éric Belouet

SOURCES : Arch. JOCF. — Comptes rendus des conseils nationaux de la JOCF. — Renseignements communiqués par Paule Jiton (mai 1997).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable