SLEGERS August.

Par Renée Dresse

Retie (pr. Anvers-Antwerpen, arr. Turnhout) le 13 août 1916 – Malle (pr. et arr. Anvers), 26 août 2001. Dirigeant national de la Centrale chrétienne des services publics (CCSP) après la Seconde Guerre mondiale.

August Slegers effectue des humanités gréco-latines au Petit Séminaire à Hoogstraten (pr. Anvers, arr. Turnhout) qui lui donne « une solide bas intellectuelle et spirituelle » (Le Bon combat, 25 septembre 1981, p. 6).

August Slegers débute sa carrière syndicale en 1949 comme secrétaire du secteur « Tram » de la Centrale chrétienne des services publics (CCSP). En 1951, il est nommé secrétaire pour le groupe Parastataux de la centrale à Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).
En 1958, August Slegers devient secrétaire national adjoint du groupe Parastataux de la CCSP puis peu après secrétaire national. Il est membre du Conseil général et du Bureau permanent de la Centrale. Il œuvre en faveur de l’obtention du statut des travailleurs occupés dans les entreprises parastatales, voté en janvier 1973. Slegers démissionne de cette fonction en 1979 : Herman Andries le remplace

Marié à Marthe Bel, dont il est veuf au moment de son décès, et père de famille, August Slegers est admis à la pension le 1er septembre 1981. À cette occasion, la médaille d’or de la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) lui est octroyée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234827, notice SLEGERS August. par Renée Dresse, version mise en ligne le 29 novembre 2020, dernière modification le 29 novembre 2020.

Par Renée Dresse

SOURCES : Faire-part de décès – Le Bon combat, 15 janvier 1958, p. 2 ; 24 mai 1962, p. 9 ; 16 juin 1966, p. 1 ; 29 mars 1979, p. 1 ; 29 septembre 1981, p. 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable