CHERGUI Abdallah Ben Ahmed

Par Jean-Luc Marquer

Né le 29 mars 1904 à Tocqueville (département de Constantine, aujourd’hui Ras El Oued, Algérie) , abattu par une patrouille allemande le 10 mai 1944 à Grenoble (Isère) ; ajusteur ; victime civile

Abdallah Ben Ahmed Chergui était le fils d’Ahmed et de Raylessi Rabat.
Il épousa Renée, Gabrielle, Louise Fleur. Ils habitaient 208 cours Jean-Jaurès à Grenoble (Isère)
Abdallah Chergui était ajusteur.
Dans la nuit du 9 au 10 mai 1944, deux voleurs s’introduisirent dans les locaux des établissements Farcat, situés rue Honoré de Balzac à Grenoble afin d’y voler du sucre.
Le gardien de nuit les surprit. L’un d’eux réussit à s’enfuir. Gardant l’autre sous la menace de son arme, il l’obligea à remettre en place les paquets de sucre, et appela la police.
Lorsque le commissaire de police de permanence arriva sur les lieux, le second voleur avait réussi à prendre la fuite, malgré les tirs du gardien de nuit.
En partant à la recherche des voleurs, que le gardien pensait avoir identifiés, le commissaire de police fut interpellé par une patrouille allemande. Il expliqua la situation et les Allemands indiquèrent qu’alertés par les coups de feu, ils avaient resserré leur surveillance et qu’ils avaient abattu un homme qui n’avait pas répondu à leurs sommations et qui avait tenté de s’échapper en rampant sur le ballast de la voie ferrée toute proche.
Les documents d’identité trouvés sur la victime, atteinte d’une balle dans la tête, indiquèrent qu’il s’agissait Abdallah Chergui.
Il est enterré au cimetière Saint-Roch à Grenoble, carré 19, rang 12, emplacement 04677.


Voir : Grenoble, d’octobre 1943 à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234877, notice CHERGUI Abdallah Ben Ahmed par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 30 novembre 2020, dernière modification le 3 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 et 513 — https://www.gescimenet.com — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément