D’HELT François.

Par Renée Dresse

13 juin 1900 – fin 1982. Cheminot puis permanent syndical au Syndicat national des CPTTMAR (Chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio) puis en 1945, à la Centrale générale des services publics (CGSP).

Entré au service des Chemins de fer de l’État belge en 1921, devenus en 1926 la Société nationale des chemins de fer belges en 1926, François D’Helt devient délégué du personnel et membre de la Commission technique des machinistes. Militant syndical socialiste, il est propagandiste du Syndicat national des CPTTMAR de 1932 à 1940. En 1945, il est élu secrétaire national de la CGSP en 1945, fonction qu’il assume jusqu’à sa retraite.

François D’Helt est membre du Comité national des œuvres sociales de la SNCB, de la Masse d’habillement et du comité de rédaction et de gestion du périodique Le Rail.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article234928, notice D'HELT François. par Renée Dresse, version mise en ligne le 1er décembre 2020, dernière modification le 1er décembre 2020.

Par Renée Dresse

SOURCE : La Tribune secteur Cheminots, novembre 1982, p. 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément