LANDO André, Marcel

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 26 novembre 1930 à Miramas (Bouches-du-Rhône), mort le 14 septembre 1987 à Miramas ; ajusteur, puis vendeur-démonstrateur de matériel agricole ; militant communiste de Miramas.

Photo d’André Lando publiée dans La Marseillaise en 1965

Le recensement de la population de 1931 donne une idée de la composition du foyer domicilié rue des Chirons : Eugène Lando (chef de famille), né en 1899 à Miramas, employé chez PLM ; Andréa Germani (son épouse), née en 1905 à Tarascon (Bouches-du-Rhône), sans profession ; leurs enfants : Annette, née en 1926 à Miramas, Paulette, née en 1928 à Miramas, et André ; Blanche Rouchier, veuve Germani (belle-mère), née en 1882 à Tarascon, sans profession.

André Lando fut présenté par le PCF aux élections municipales de Miramas de mars 1965 sur la liste menée par le menuisier Louis Cote. Il figurait notamment aux côtés de l’instituteur Georges Thorrand, de trois femmes (Paulette Argiolas, Yvonne Astier et Denise Clément) et de dix cheminots. Le quotidien régional communiste La Marseillaise publia sa photo avec celles d’autres candidats de son parti pour les faire connaître de la population. Il était mentionné qu’il travaillait « chez Arnoux depuis de nombreuses années » et faisait partie de la Commission de chasse. C’est cependant la liste du médecin UDR Pierre Tristani qui remporta la mairie.
Lors des munipales de mars 1971 André Landau était candidat sur la liste menée par Georges Thorrand aux côtés de quatorze cheminots, trois femmes et dix sans-parti ralliés aux communistes en l’abscence d’une volonté d’alliance de la part de la direction socialiste des Bouches-du-Rhône. Il était alors vendeur démonstrateur de matériel agricole. Pierre Tristani conserva la mairie à l’issue du scrutin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235105, notice LANDO André, Marcel par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 30 mars 2021, dernière modification le 3 avril 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Photo d’André Lando publiée dans La Marseillaise en 1965

SOURCES : Article de La Marseillaise de 1965. — Bulletins de vote du 14 mars 1965, du 21 mars 1965, du 14 mars 1971 et du 21 mars 1971. — « La Marseillaise » spéciale : L’Unité, journal de la section PCF de Miramas (numéro spécial pour les élections municipales de mars 1971) [photographie]. — Données du site Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément