REYNE Émilien, Adolphe

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 24 février 1905 à Miramas-Village (Bouches-du-Rhône), mort le 28 avril 1979 à Avignon (Vaucluse) ; cheminot ; militant communiste de Miramas (Bouches-du-Rhône).

Photo d’Émilien Reyne publiée dans La Marseillaise en 1965

D’après les recensement de la population de 1906 et 1911, la famille vivait à Miramas-Village et se composait comme suit : Philippe, Paul Reyne (chef de famille), né en 1878 à Miramas, ouvrier poudrier à la Poudrerie Nationale de Saint-Chamas ; Delphine, Sidonie Reynaud (sa femme), née en 1882 à Lançon (Bouches-du-Rhône), sans profession ; leurs enfants : Émilien et Victor, né en 1907 à Miramas.

Émilien Reyne épousa en premières noces Laure (ou Laurence) Bertello en novembre 1929 à Marseille. Ils eurent ensemble une fille. En secondes noces il épousa Fernande Panafieu en juillet 1937 au Vigan (Gard).

Il fut présenté par le PCF aux élections municipales de Miramas en 1965 sur la liste menée par le menuisier Louis Cote. Son nom figurait pour le premier tour du 14 mars, notamment aux côtés de l’instituteur Georges Thorrand, de trois femmes (Paulette Argiolas, Yvonne Astier et Denise Clément) et de neuf autres cheminots. Le quotidien régional communiste La Marseillaise publia sa photo avec celles d’autres candidats de son parti pour les faire connaître de la population. Il était présenté comme retraité de la SNCF et militant au PCF depuis de nombreuses années.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235139, notice REYNE Émilien, Adolphe par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 5 décembre 2020, dernière modification le 6 décembre 2020.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Photo d’Émilien Reyne publiée dans La Marseillaise en 1965

SOURCES : Relevés collaboratifs de Généanet, Recensement, Miramas, 1906 et 1911 ; Naissances, Acte du 26 février 1905 (202 E 1288). — Article de La Marseillaise de 1965. — Bulletin de vote du 14 mars 1965.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément