BERTINI Octave, Anselme

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 5 octobre 1912 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 18 avril 1990 à Miramas (Bouches-du-Rhône) ; commis principal à la SNCF ; syndicaliste, trésorier du syndicat CGT des cheminots de Miramas ; militant communiste de Miramas.

Photo d’Octave Bertini publiée dans La Marseillaise en 1965

Les parents d’Octave Bertini, Valerio Bertini et Luisa Ceru, étaient originaires du hameau de Gombitelli (commune de Camaiore, province de Lucques) en Toscane (Italie). Ils émigrèrent probablement en France vers le début du XXe siècle, car Octave avait trois frères et sœurs plus âgés que lui, tous nés à Marseille : Antonio, Luigi (1903) ; Marcello, Antonio (1906) ; Rosa, Angela (1907).

Il fut présenté par le PCF aux élections municipales de Miramas en 1965 sur la liste menée par le menuisier Louis Cote. Lors du premier tour, Octave Bertini figurait notamment aux côtés de l’instituteur Georges Thorrand, de trois femmes (Paulette Argiolas, Yvonne Astier et Denise Clément) et de neuf autres cheminots. Le quotidien régional communiste La Marseillaise publia sa photo avec celles d’autres candidats de son parti pour les faire connaître de la population. Il est présenté comme « militant très actif », « syndicaliste chevronné » et estimé de ses collègues cheminots.

D’après les témoignages de plusieurs de ses camarades, il fut désigné « meilleur trésorier de France » par le syndicat CGT des cheminots. Dans les années 1960, Jean-Marie Argiolas lui succéda à la fonction de trésorier.

Octave Bertini s’était marié avec Elsa Long avec qui il eut deux enfants prénommés Fernand et Jacqueline.

Selon le site Génénet, il existe un dossier concernant Valerio Bertini, père d’Octave, dans le fichier central de la Sûreté nationale à Paris en lien avec la période 1900-1939.

Dans sa partie Titres, homologations et services pour faits de résistance, le site « Mémoire des Hommes » mentionne un Marcel Bertini, né en mars 1906 à Marseille, qui pourrait être le frère d’Octave Bertini. Les archives du Service historique de la Défense de Vincennes possèdent des éléments le concernant à la cote GR 16 P 54586.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235153, notice BERTINI Octave, Anselme par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 9 avril 2021, dernière modification le 9 avril 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

Photo d’Octave Bertini publiée dans La Marseillaise en 1965

SOURCES : Dossier 22318 au nom de BERTINI Valerio, Fichier central de la Sûreté nationale, Fichier B1 22522, Cote 19940434/268, Période 1900-1939 (nc). — Mémoire des Hommes, SHD Vincennes, GR 16 P 54586 (nc) [sur Marcel Bertini]. — Article de La Marseillaise de 1965. — Bulletins de vote des 14 et 21 mars 1965. — Données des sites Filae et Généanet. — Site Match ID, Acte n°51 N, Source INSEE : fichier 1990, ligne n°218456. — Propos recueillis auprès de Roger Juana et Dominique Pédinielli.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément