RAIMBAULT ou RAIMBAUX René, Jean

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 août 1913 à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine), mort en action le 18 août 1944 à Neuville-lès-Decize (Nièvre) ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF).

René Raimbault entra dans la Résistance au maquis FTP Roland et fut affecté à la 16e compagnie.
Après le combat de la forêt des Essarts le 8 juillet le maquis Camille-Baynac commença alors une errance entre les forêts nivernaises. Il se réfugia quelque temps près de Neuville-lès-Decize. Le 18 août, une embuscade fut tendue à un convoi allemand. L’ennemi eut douze tués et quinze prisonnier. René Raimbault fut tué dans l’engagement. Le maquis repassa la Loire pour chercher refuge près de Saint-Benin d’Azy, puis aux Ourgneaux et dans la forêt de Vincence.
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossiers SHD Caen AC 21 P 142825 (nc).
Son nom figure sur le monument commémoratif du Souvenir français, à Nevers (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235253, notice RAIMBAULT ou RAIMBAUX René, Jean par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 décembre 2020, dernière modification le 11 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean-Claude Martinet Histoire de l’Occupation dans la Nièvre 1940-1944, éditions Delayance, La Charité-sur-Loire, 1987.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable