DUTARTRE Pierre, Marie, Jacques

Par Alain Dalançon

Né le 18 septembre 1912 à Boigneville (Seine-et-Oise/Essonne), mort le 31 octobre 2017 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ; professeur d’éducation physique ; militant du SNPEP puis du SNEP.

Après avoir été élève de la première promotion (1933-1935) de l’École nationale de l’éducation physique, Pierre Dutartre effectua son service militaire qu’il termina comme sous-lieutenant de réserve dans l’Infanterie en 1937. Il fut nommé professeur d’éducation physique au collège de garçons de Saint-Servan (Ille et-Vilaine). Il devint ensuite professeur à l’École normale supérieure d’éducation physique garçons puis à la nouvelle ENSEPS.

Pierre Dutartre milita d’abord à l’Amicale de l’ENEP dès la période d’avant-guerre, puis au Syndicat national des professeurs d’éducation physique, dont il en était un des principaux responsables. Élu à la commission administrative nationale et membre du bureau national de 1946 à 1958, il fut trésorier national durant toute cette période et en outre secrétaire corporatif adjoint en 1952-1953.

Il se sépara de ses camarades de la tendance « autonome » dirigée par Philippe Néaumet, accusés de collusion avec le pouvoir, et participa, en 1964, à la création d’une tendance après la publication d’un manifeste « Pour un fonctionnement démocratique du SNEP prélude à une réunion SNEP-SNES-SNET pour le retour à l’Éducation nationale ».

Pierre Dutartre fut un des initiateurs de l’enseignement de la boxe, auquel il consacra plusieurs articles dans la Revue EPS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23547, notice DUTARTRE Pierre, Marie, Jacques par Alain Dalançon, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 22 février 2021.

Par Alain Dalançon

ŒUVRE : « La boxe française - attaque et défense » Revue EPS, n° 34, 1957, « La Boxe anglaise - attaque et défense », Revue EPS, n° 35, 1957.

SOURCES : Bulletins du SNPEP puis du SNEP. — Eric Levet-Labry, Les Écoles Normales Supérieures d’Education Physique et Sportive et l’Institut National des Sports : étude comparée des établissements, du régime de Vichy à la création de l’I.N.S.E.P., 1977. — Denis Abonnen, De l’Amicale de l’ENEP à l’AEEPS (1936-1982), thèse Aix-Marseille, 2010. — Jean-François Loudcheur, « L’innovation pédagogique et didactique en EPS : le cas de la diffusion des activités de combat (1880-2012) », in Michael Attali et Jean Saint-Martin, À l’école du sport, Épistémologie des savoirs corporels du XIXe siècle à nos jours, De Boeck, 2014. — Notes de Michael Attali, Jacques Girault, Danièle Pouzache.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément