ALEXANDRE Jean.

Par Annette Hendrickx

Jamoigne (aujourd’hui commune de Chiny, pr. Luxembourg, arr. Virton), 31 janvier 1912 – Lacuisine (commune de Florenville, pr. Luxembourg, arr. Virton), 29 décembre 2012. Ouvrier ébéniste puis antiquaire, militant et dirigeant local jociste.

Jean Alexandre est issu dans une famille de six enfants Son père, Florent, dirige une entreprise de peinture et assume les fonctions de bourgmestre à Jamoigne. Après des études de sculpteur qu’il termine en 1929, il entre comme apprenti puis comme ouvrier ébéniste chez son oncle. En 1928, il s’affilie à la section jociste de Jamoigne. Membre actif pendant quelques mois, il devient, en 1929, vice-président des aînés. De 1930 à 1932, il s’occupe de la section Pré-JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), dont il est le président. En 1933, il quitte le mouvement pour effectuer son service militaire.

Après son mariage avec Simone Baucant (Lacuisine, 14 novembre 1923-Lacuisine, 1er novembre 2012), en 1937, Jean Alexandre s’installe à son compte en tant qu’antiquaire. Le couple aura quatre enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235494, notice ALEXANDRE Jean. par Annette Hendrickx, version mise en ligne le 12 décembre 2020, dernière modification le 12 décembre 2020.

Par Annette Hendrickx

SOURCES : LORGE M.-A., Histoire de la JOC dans les arrondissements d’Arlon et de Virton, 1925-1945, Mémoire de licence en histoire contemporaine UCL, Louvain-la-Neuve, 1982, p. 204 – « Jean Alexandre », dans Site Web : inmemoriam.be.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément