WERNERT Jacques

Par Louis Botella

Né à Basse-Yutz (Moselle), employé principal à la SNCF ; résistant et déporté ; militant Force Ouvrière (FO) de la Seine [Paris].

Originaire de Basse-Yutz, Jacques Wernert permit à de nombreux Alsaciens et Mosellans, enrôlés de force dans l’armée allemande, de fuir la zone occupée. Dénoncé, il fut arrêté par la Gestapo. En janvier 1944, il fut condamné à deux années de prison. D’abord emprisonné à Fresnes (Seine, Val-de-Marne), il fut déporté en Allemagne (Karlsruhe puis à Francfort-sur-le-Main). Il fut libéré en avril 1945 par les troupes alliées.

Employé principal au service Exploitation du réseau Est à Paris et militant très actif au sein du syndicat FO de Paris Est. Déjà titulaire de la croix de guerre 39-45 avec palmes, il fut promu, le 11 avril 1959, au grade de chevalier de la Légion d’honneur.

Pourrait-il s’agir de Jacques, Frédéric Wernert, né le 30 août 1913 à Yutz (Moselle) et décédé le 21 août 1972 à Grasse (Alpes-Maritimes) ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235553, notice WERNERT Jacques par Louis Botella, version mise en ligne le 13 décembre 2020, dernière modification le 1er février 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Rail syndicaliste, août 1959. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément