SOUPAULT Roger, Henri

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 24 mai 1925 à Paris (VIIIe arr.), mort à l’hôpital le 19 août 1944 à Ouroux-en-Morvan (Nièvre) des suites de blessures ; résistant du maquis Camille.

Roger Soupault était le fils de Henri Léon, charcutier et de Camille Adrienne Marcelle Bellamy, sans profession. Il était célibataire et entra dans la Résistance au maquis Camille, issu de Libération-Nord et commandé par Paul Bernard.
Il fut blessé grièvement lors des attaques allemandes des maquis du Morvan du 12 au 17 août 1944 et mourut des suites de ses blessures le 19 août 1944 à l’hôpital du maquis Bernard au hameau de Cœuzon, à Ouroux-en-Morvan (Nièvre)..
Il fut d’abord inhumé au cimetière franco-britannique du maquis Bernard puis son corps fut restitué à la famille.
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossier SHD Caen AC 21 P 155049 (nc).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Chalaux, le Mémorial militaire franco-britannique, à Ouroux-en-Morvan et la stèle commémorative Plainefas sur la RD 235, à Saint-Martin-du-Puy (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235630, notice SOUPAULT Roger, Henri par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 14 décembre 2020, dernière modification le 5 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément