HEUZÉ Gérard, Louis, René

Par Jacques Defortescu

Né le 14 septembre 1940 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime, ) ; chimiste ;
secrétaire du comité de ville du PCF du Havre ; adjoint au maire du Havre, conseiller général communiste puis socialiste.

G Heuze en 2012-@ havre actualité DR

Gérard Heuzé était le fils de Louis Heuzé, qui fut commis de ferme dès 10 ans. Le père de ce dernier, Henri Heuzé, combattit durant la Première Guerre Mondiale. Père de huit enfants, il renvoyé dans ses foyers à cause d’une maladie contractée au front et décéda le 2 novembre 1915. N’étant pas reconnu comme victime de guerre, la grand-mère de Gérard Heuzé resta veuve, sans pension avec ses huit enfants. Après avoir travaillé dans les fermes, Louis Heuzé fut docker au Havre de 1927 à 1969. Il avait épousé Cécile Bertin, sans profession, qui éleva ses enfants, Gérard Heuzé et sa sœur aînée, Évelyne née en 1936. Titulaire du Brevet d’enseignement industriel (BEI) de chimie, Gérard Heuzé rentra au travail comme chimiste dans les entreprises de la région havraise, dès 1958 chez Pétrosynthèse, puis Le Nickel et Célomer. Au sein de l’usine Pétrosynthèse, il adhéra à la CGT en 1959. Il adhéra au PCF au moment de « l’affaire Monguillon », du nom de Robert Monguillon, membre de la SFIO ayant été élu maire du Havre grâce aux voix du RPF ou de l’ UNR.

Ferme opposant à la guerre d’Algérie, Gérard Heuzé y fut envoyé et y contacta la tuberculose ; il fut pensionné de guerre.

Gérard Heuzé fut pendant dix-sept ans secrétaire du comité de ville du PCF au Havre, devenant permanent du parti. Il quitta son poste de secrétaire du Comité de Ville du PCF en avril 1984, pour devenir adjoint aux affaires culturelles de la Ville du Havre , en remplacement de Maitre André Heudron, compagnon de route du PCF, élu adjoint au maire de René Cance depuis 1965. Au Havre, le Parti communiste comptait selon lui 1980 adhérents et 81 cellules réparties sur six sections. Il fut également membre du bureau de la fédération communiste de Seine-Maritime pendant trente ans, de 1966 à 1996.

En désaccord avec le Parti communiste, il démissionna en juin 1999. Ce fut pour lui l’occasion de dire publiquement les raisons de ses désaccords profonds lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il fustigeait les oppositions des militants communistes de Seine-Maritime, aux changements voulus alors par Robert Hue, alors secrétaire général du PCF depuis 1994, mais également des louvoiements divers et variés qui amenaient d’après lui à des prises de positions incompréhensibles. Lors de cette conférence de presse, il dénonça de plus, ce qu’il décrivit comme « infamie commise par Thierry Foucaud », président du groupe communiste au Conseil régional de Haute-Normandie, et également ancien secrétaire de la fédération du PCF de Seine-Maritime, qui avait fait élire Antoine Rufenacht président du Conseil régional de Haute-Normandie, avant de devenir en mars 1995 maire du Havre, ravissant la mairie à la gauche.

Gérard Heuzé fut élu conseiller municipal de la ville d’ Harfleur de 1971 à 1977 avec Albert Duquenoy) qui conduisait la liste communiste. Succédant à Louis Eudier, il fut élu conseiller général en 1973, présenté par le PCF. Président du groupe communiste et républicains au conseil général de 1975 à 1999, il resta pendant un temps membre du groupe communiste, et à ce titre il fut membre de la commission permanente du conseil général. Il rejoignit ensuite le groupe socialiste, en 2001 et jusqu’au au 1er janvier 2012, date à laquelle il céda sa place à Florence Martin -Péréon, sa suppléante, membre du Parti socialiste. Gérard Heuzé adhéra au Parti socialiste de 2001 à 2017.

Marié le 29 mars 1968 avec Liliane Quemin, le couple eut deux enfants, une fille Karine, née le 6 mars 1969 et un fils Guillaume, né le 6 janvier 1972.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235739, notice HEUZÉ Gérard, Louis, René par Jacques Defortescu, version mise en ligne le 20 décembre 2020, dernière modification le 9 juin 2021.

Par Jacques Defortescu

G Heuze en 2012-@ havre actualité DR
G.Heuzé à gauche d’ André Duroméa, Halle de la Maison des syndicats 13 septembre 1983- cérémonie du souvenir (Presse Havraise)

SOURCES : Communistes au Havre -Histoire sociale, culturelle et politique (1930-1983), Marie-Paule Dhaille Hervieu, PURH, 2009. —
Texte de la conférence de presse de Gérard Heuzé juin 1999. —Questionnaire rempli par Gérard Heuzé.
Interview le 8 juin 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément