FAURE Joseph, Auguste, Eugène

Par Jean-Luc Marquer

Né le 6 octobre 1877 à Vaujany (Isère), massacré le 17 août 1944 à Vaujany ; agriculteur ; victime civile

Joseph, Auguste, Eugène Faure était le fils de Joseph et d’Adèle, Marguerite, Philomène Basset.
Exempté du service militaire en raison de sa petite taille (1m47), il fut appelé sous les drapeaux en avril 1915, classé service auxiliaire, et affecté au 2ème Groupe d’aviation.
Il passa au 1er Groupe d’aviation le 1er janvier 1917. Le 10 octobre 1918, il devint détaché agricole à Vaujany (Isère). Il passa au 30ème Bataillon de Chasseurs le 30 novembre 1918 et fut rendu à la vie civile le 11 février 1919.
Célibataire, il habitait le hameau de la Pourcherie à Vaujany où il était agriculteur.
Le 17 août 1944, des soldats allemands des troupes de montagne investirent le village de Vaujany.
Ils furent pris à partie par des maquisards du Groupe Mobile n°4 du maquis de l’Oisans.
Après le décrochage des FFI, les Allemands incendièrent le hameau de la Villette, puis revinrent au bourg. Ils y incendièrent encore cinq maisons et abattirent Étienne Basset, âgé de 85 ans qui tentait de s’opposer à l’incendie de la sienne.
Ils abattirent également Joseph Faure à proximité du cimetière sans qu’on en sache le prétexte.
Joseph Faure fut enterré au cimetière de Vaujany.
Il obtint la mention "Mort pour la France".
Son nom figure sur la plaque commémorative au maquis de l’Oisans à Vaujany (Prénom Alexandre)


Voir : Vaujany


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235748, notice FAURE Joseph, Auguste, Eugène par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 21 décembre 2020, dernière modification le 21 décembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Isère, R.M.M, 11NUM/1R1315_04, page 23 — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 650 — Mémorial GenWeb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément