WOJCIK Wladyslaw

Par Eric Panthou

Né le 27 janvier 1921 à Sielec (Pologne) ; mort le 13 février 1998 à Brassac-les-Mines (Puy-de-Dôme) ; mineur ; militant communiste, membre du Comité fédéral du PCF du Puy-de-Dôme dans l’après-guerre.

Fils de Wladyslaw, mineur, habitant d’Auzat-sur-Allier (Puy-de-Dôme) jusqu’à sa mort en mai 1956, Wladyslaw Wojcik -orthographié aussi Vladislas Wojick- devint lui-même mineur dans le bassin de Brassac-les-Mines (Puy-de-Dôme). Il a été naturalisé français par décret du 22 septembre 1945 alors qu’il habitait Auzat-sur-Allier. Marié, il eut un fils et une fille.
Son père était militant CGT, représentant des ouvriers signant la convention sur les congés payés de 1937 des mineurs de la Compagnie de Brassac-La Combelle.
Membre du Parti communiste, Wladyslaw Wojcik a été élu au Comité fédéral du PCF du Puy-de-Dôme le 4 août 1945 à l’issue de la 1ère conférence fédérale, réélu à l’issue de la 2ème conférence le 3 août 1946. Cette même année 1946 il était secrétaire de la section PCF de Jumeaux Brassac dans le Puy-de-Dôme, succédant selon le témoignage d’Edmond Fabre à Adam Gabriel, ancien socialiste ayant adhéré au PC à la libération. Il fut réélu une dernière fois au Comité fédéral à l’issue de la 3ème conférence fédérale des 31 mai et 1er juin 1947.
En 1949, il était membre suppléant au Comité d’entreprise des Houillères du bassin d’Auvergne, exploitation de Brassac et membre titulaire de la Commission sociale de ces mêmes houillères. Lors des différentes réunions de cette commission qui ont lieu cette année là, Wladyslaw Wojcik est l’élu qui intervient le plus fréquemment.
Membre de la CGT, il fut candidat en 1951 au conseil d’administration de la société de secours minière de Brassac. Il était alors ouvrier de surface à Brassac-les-Mines.

Il a fini sa carrière à la mine en tant que machiniste à la Basse Combelle. C’était une affectation importante car en général ces places n’étaient pas attribuées aux militants et élus CGT comme l’était Wladyslaw Wojcik. Il resta jusqu’à sa mort membre de la section du PCF de Jumeaux (Puy-de-Dôme). Il joua aussi un rôle actif auprès la communauté des Polonais de Brassac, favorisant leur intégration en les aidant à parler en français. Musicien trompettiste, il jouait dans un orchestre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235775, notice WOJCIK Wladyslaw par Eric Panthou, version mise en ligne le 18 décembre 2020, dernière modification le 31 décembre 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : Archives fédération PCF du Puy-de-Dôme. — Archives de l’ancienne trésorière de la section de Jumeaux du PCF. — Journal officiel de la République française, 23 septembre 1945. — L’Auvergnat de Paris, 19 mai 1956. — Message d’Henri Wojick, le 19 février 2020. — Archives privées Laura Artusi. — Témoignage de Jean-Claude Daffix, le 20 décembre 2020. — Témoignage d’Edmond Fabre le 30 décembre 2020. — Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément