LAURANCY Lucien, Raymond

Né le 30 août 1934 à Paris (XIVe arr.), mort le 2 août 2001 à l’Ile-d’Yeu (Vendée), rotativiste, syndicaliste CGT, membre du PCF.

Fils naturel de Raymonde Bonhomme, modiste, Lucien Laurancy fut reconnu par Raymond Auguste Laurency et légitimé par le mariage de ses parents le 2 mai 1935 à Paris (IIe arr.). Lucien Laurancy était rotativiste. Il a été admis au SGL CGT en avril 1952. Il fut secrétaire de la section des rotativistes et membre du conseil syndical central du SGL.
Laurancy a été délégué aux congrès de la FFTL de 1973 à 1983 (il était alors membre du CEN) et au congrès de la FILPAC en 1987.
Dans les années 1980, il a suivi de près la question de la santé et la sécurité au travail. Ce chantier avait pour origine une démarche de la section des rotativistes du SGL en 1977, qui avait sollicité des chercheurs du CNAM (Catherine Teiger, Antoine Laville, Monique Lortie entre autres) pour mesurer la mortalité chez les rotativistes. Cette étude a donc conduit à la revendication puis l’obtention d’une participation des rotativistes à la conception des imprimeries et d’améliorations et aménagements des conditions de travail dans l’imprimerie du Monde en 1987-1988, puis, non sans mal, dans le groupe Hersant en 1988-1990, avec l’aide de l’ANACT et des chercheurs de l’EPHE et du CNAM.
Laurancy participa activement à la constitution de l’AFPPI et s’investit dans les relations entre rotativistes japonais et parisiens. Il a participé pendant plusieurs années à la direction de la CCIM.
Il s’était marié le 27 juin 1953 à Paris (IIe arr.) avec Geneviève Cécile Allier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235824, notice LAURANCY Lucien, Raymond, version mise en ligne le 19 décembre 2020, dernière modification le 9 avril 2021.

SOURCES : Notes de M.-C. Bouju et D. Légerot. - Témoignage de François Daniellou, ancien enseignant-chercheur au laboratoire d’ergonomie du Cnam, ancien professeur d’ergonomie à l’université de Bordeaux. Décembre 2020. - M. Lortie. Approche épidémiologique en ergonomie : le cas des rotativistes dans l’imprimerie de la presse. Thèse de doctorat en ergonomie de l’ingénierie, dir. A. Wisner, Université de Paris XIII, 1980, 245 p. - C. Teiger et al. Les rotativistes - Changer les conditions de travail. ANACT éd., Paris, 1982, 345 p. - C. Fortin et J. Piot. "Interventions à la Journée ANACT, Paris, 3 nov." In : Document de synthèse sur les conditions de travail des rotativistes en presse parisienne, Section Rotativistes, Syndicat du Livre – CGT, 1987, p. 119-125. — État civil.
OEUVRE : L. Laurancy. "Concevoir ensemble une rotative" , Le Nouveau Politis, 06/1994, p. 61-63.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément