OLIVIER Jean, Louis, alias Roland

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 février 1924 à Puteaux (Seine, Hauts-de-Seine), mort en action le 12 juin 1944 à Lormes (Nièvre) ; résistant des Forces françaises combattantes.

Jean Olivier entra dans la Résistance dans la Nièvre, au maquis Camille issu de Libération-Nord et commandé par Pierre Henneguier, avec le pseudonyme Roland.
Le 12 juin 1944, des hommes des maquis Julien et Camille saisirent des uniformes à la gendarmerie de Lormes (Nièvre), en vue d’une prochaine opération contre l’ennemi. Celui-ci informé envoya une troupe sur la ville et les maquisards embusqués sur les toits attaquèrent le convoi lorsqu’il traversa la commune. Les soldats allemands se déchaînèrent sur la population. Dix civils furent pris en otages et plusieurs bâtiments furent en partie incendiés. Il y aura huit morts dont cinq maquisards parmi lesquels Jean Olivier.
Il est inhumé dans la tombe 43-1-11 au carré militaire 1939-1945 du cimetière communal, à Puteaux (Hauts-de-Seine).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme chargé de mission de 3e classe avec le grade de sous-lieutenant des Forces françaises combattantes (FFC). GR 16 P 449989 et AC 21 P 124947 (non consultés).
Son nom figure sur la plaque commémorative apposée sur le mur de la mairie, à Lormes, sur le monument commémoratif du maquis Julien, à Saint-Franchy et la stèle commémorative Plainefas sur la D 235, à Saint-Martin-du-Puy (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235845, notice OLIVIER Jean, Louis, alias Roland par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 décembre 2020, dernière modification le 20 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Wikipédia, Monographie de Lormes.— Résistances en Morvan, Les combats du 12 juin 1944.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément