MAZET Fernand, Joseph, François

Par Jean-Marie Guillon

Né le 10 mai 1916 à Sète (Hérault) ; contrôleur aux PTT ; syndicaliste, secrétaire régional de la Fédération postale.

Fils de Joseph Mazet, chaudronnier, et de Marie Clément, sans profession, marié à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 10 août 1948 avec Alberte Bergé, il travaillait aux PTT à Marseille. Ayant commencé comme surnuméraire au central télégraphique, il était contrôleur après la Libération. Membre de la CGT en1936, administrateur du Centre Loisirs et culture des PTT, il était l’un des responsables syndicaux « unitaires » après la Libération. Membre du comité de grève lors du mouvement lancé le 30 juillet 1946, il s’en retira le 1er août conformément à la ligne de syndicalistes communistes qui firent tout pour s’opposer aux grévistes. Membre du bureau fédéral de la Fédération postale, il remplaça Paul Tancrède* comme secrétaire régional du syndicat CGT PTT région marseillaise lorsque celui-ci fut poussé à la démission fin novembre 1946. Il fut lui-même remplacé en 1947 par un autre « unitaire », communiste, Solari, en 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235973, notice MAZET Fernand, Joseph, François par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 28 décembre 2020, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Léo Lorenzi, Pascal Posado et 150 témoins, 1938-1944, les communistes face à la tourmente dans les Bouches-du-Rhône, Marseille, fédération des Bouches-du-Rhône du P.C.F. et Amicale des vétérans, 1995, p. 117.— Guy Roca, La Fédération postale dans la région marseillaise. De la Libération à la scission 1944-1948, Aix-en-Provence, mémoire de maitrises histoire, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément