LEBOIS Hélène

Par Daniel Heudré

Née le 12 juillet 1912 à Broualan (Ille-et-Vilaine), morte des suites de ses blessures le 23 juillet 1944 à Broualan ; victime civile.

Fille de Jean, Émile, François Lebois et de Rose, Eugénie Gillot, elle est la sœur de Jean Lebois, cultivateur. Elle se trouva prise dans l’étau des miliciens du Bezen Perrot et des nazis du SD. Habitante du bourg, elle était proche des maquisards installés dans le bois de Buzot, situé à Broualan, dans le canton de Pleine-Fougères. Le 7 juillet 1944, l’assaut était donné contre le maquis et trois habitants du bourg furent abattus : Joseph Hue, forgeron, Jean Lebois et Hélène. Ce furent les victimes innocentes de la fébrilité des miliciens, à proximité de chez elles. Les maquisards furent conduits dans une carrière pour y être fusillés.
Leurs noms ainsi que ceux des Lebois figurent sur une plaque du monument aux morts de Broualan.



Broualan, Saint-Rémy-du-Plain (Ille-et-Vilaine) 7 juillet 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236273, notice LEBOIS Hélène par Daniel Heudré, version mise en ligne le 5 janvier 2021, dernière modification le 23 août 2021.

Par Daniel Heudré

SOURCES : État civil de Broualan. — René Brune, Broualan, Éditions Danclau, 1995.—Mémoire des Hommes (absente).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément