MOUFFRON André

Par Jean Belin

Né le 3 août 1905 à Blénod-lès-Toul (Meurthe-et-Moselle), mort le 24 février 1977 à Dijon (Côte-d’Or) ; rédacteur à la Poste ; syndicaliste CGT des PTT de Côte-d’Or ; secrétaire régional de la 10e Région des PTT de Bourgogne Franche-Comté.

les parents d’André Mouffron, Constant Jules Mouffron, facteur des Postes, et Louise Claire Banon, cuisinière, s’installèrent à Sens (Yonne) avant la guerre de 1914-1918. Après la fin de sa scolarité, André Mouffron fut embauché comme auxiliaire, puis nommé commis de la Poste au bureau de Sens après son incorporation de mai 1925 à novembre 1926. Il était domicilié au 42 rue Jean Cousin à Sens avant la guerre. Reçu au concours de rédacteur, il fut affecté dans les services de la direction départementale des PTT de Côte-d’Or en 1940.

Déjà engagé à la CGT avant la guerre, il présida, après la Libération, l’assemblée générale de constitution du syndicat unique des PTT de Côte-d’Or qui se tint le 25 août 1945 à la Bourse du travail de Dijon et qui désigna Paul Garcenot comme secrétaire du syndicat CGT ainsi qu’une commission exécutive de 22 membres (12 confédéraux et 10 unitaires) dont fit partie André Mouffron. Avant la déclaration de guerre, il existait trois syndicats départementaux de catégorie, dont le syndicat des agents auquel était affilié André Mouffron. Le syndicat unique compta ainsi jusqu’à plus de 1400 adhérents à la fin de 1946. André Mouffron fut parmi les six délégués présents pour le syndicat de Côte-d’Or au 2e congrès de la Fédération CGT des PTT qui se tint à Paris du 9 au 13 décembre 1946. Il fut élu membre du bureau du syndicat départemental des PTT de Côte-d’Or en juillet 1948, lors du 1er congrès après la scission. Il était également secrétaire régional CGT de la 10e Région des PTT de Bourgogne et de Franche-Comté de 1947 à 1949.

André Mouffron se maria le 6 mars 1928 à Sens avec Suzanne Compagnon, avec laquelle il eut une fille, Geneviève née à Sens en 1932. Il se remaria le 6 mars 1967 à Dijon avec Marguerite Marie Méreaux. Admis à la retraite en 1965, il était domicilié au 15 rue Béranger à Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236304, notice MOUFFRON André par Jean Belin, version mise en ligne le 6 janvier 2021, dernière modification le 6 janvier 2021.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Dép. de Côte-d’Or, arch. IHS CGT 21, fonds du syndicat des PTT. — Arch. de la Fédération CGT des PTT. — Mairie de Sens, état civil. — Arch. Dép. de l’Yonne, recensement de la population, fiche de recrutement militaire. — Renseignements fournis par Gilbert Rey.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément