PARQUET Guillaume, Louis

Par Eric Panthou

Né le 7 juin 1900 à Saint-Etienne-aux-Clos (Corrèze), mort le 17 juillet 1987 à Saint-Sauves-d’Auvergne (Puy-de-Dôme) ; mineur ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de François et d’Anna, née Bonnet, sans profession, Guillaume, Louis Parquet -plus connu sous le prénom de Louis- est issue d’une famille paysanne pauvre. Il eut une sœur et son père mourut de maladie en 1914. Appelé au 4ème régiment de tirailleurs marocains, il fut blessé par balle en mai 1921 au Maroc (guerre du Rif). Il devint sergent en septembre 1921.
Il devint boiseur à la mine de Messeix (Puy-de-Dôme). Il se maria le 7 avril 1923 à Saint-Sauves-d’Auvergne (Puy-de-Dôme) avec Françoise, Thérèse Manry. Il rejoignit la Résistance au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) qui regroupèrent de nombreux mineurs de Messeix. Il a certainement intégré une compagnie de Corrèze à quelques kilomètres de là.
A la Libération, il fut engagé volontaire à partir du 1er octobre 1944, démobilisé le 30 août 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236306, notice PARQUET Guillaume, Louis par Eric Panthou, version mise en ligne le 6 janvier 2021, dernière modification le 6 janvier 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : R 1630, Registre de matricule pour Louis Parquet (en ligne). — Mails de Laurent Battut, les 3 et 6 janvier 2021. — Liste des FTP du secteur de Messeix, archives privées Michel Allègre, à Messeix. — SHD Vincennes, GR 16 P 458771, dossier résistant de Louis Parquet (nc). — État-civil Saint-Étienne-aux-Clos.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément