PETIT-RENAUD ou PETITRENAUD Renaud, Émile, Ernest, Henry

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 7 septembre 1924 à Nevers (Nièvre), mort peut-être en août 1944 à Saint-Franchy (Nièvre) ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC).

Émile Petit-Renaud entra dans la Résistance comme membre du Bureau des Opérations Aériennes (BOA). Il fut chef de secteur pour la réception et l’organisation des parachutages sur le terrain "Congre", réseau CDLL-Vengeance.
Il combattit en 1944 au côtés du maquis Julien et fut probablement tué au cours des opérations de ce dernier en août 1944.
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises combattantes et "Déporté et interné résistant" (DIR), dossier SHD GR 16 P 472380 (nc).
Son nom figure sur le monument commémoratif du maquis Julien, à Saint-Franchy (Nièvre).
A-t-il un rapport avec Roland RENAUD, alias "Renaudin" qui est également inscrit sur le monument de Saint-Franchy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236311, notice PETIT-RENAUD ou PETITRENAUD Renaud, Émile, Ernest, Henry par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 janvier 2021, dernière modification le 6 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean-Claude Martinet Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944, éditions Delayance, La Charité-sur-Loire, 1987.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément