ROUX Pierre, Jean, Gustave

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 29 avril 1923 à Dijon (Côte-d’Or), blessé au cours d’une action résistante le 4 décembre 1944 à Rammersmatt puis mort à l’hôpital de Belfort (Territoire-de-Belfort) le lendemain le 5 décembre ; résistant du 1er régiment FFI de Bourgogne.

Pierre Roux était le fils de Pierre Noël, agriculteur et de Marie Henriette Adrienne Vachey, sans profession.
Il était célibataire et domicilié à Dijon. Il entra dans la Résistance et s’engagea après la Libération de Dijon au 1er régiment FFI de Bourgogne, constitué le 1er octobre 1944 à Dijon sous les ordres du commandant René Alizon. Le régiment fut intégré à la 1re armée française du général de Lattre le 22 octobre 1944. Pierre Roux fut affecté au Corps-franc du régiment. Le régiment monta en ligne dans les Vosges et la Haute-Alsace. Le 4 décembre 1944, le Corps-franc prit position au pied de la colline de Rammersmatt (Haut-Rhin). Il subit une attaque de chars et eut de nombreuses pertes. Pierre Roux fut grièvement blessé et décéda le lendemain à l’hôpital militaire à Belfort.
Il est inhumé dans le carré 6 tombe 39 du carré de corps restitués 1939-1945 - Indochine - Algérie, au cimetière communal des Péjoces, à Dijon (Côte-d’Or).
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossier SHD Caen AC 21 P 150920 (nc).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236365, notice ROUX Pierre, Jean, Gustave par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 janvier 2021, dernière modification le 9 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Gilles Hennequin Le régiment de Bourgogne, auto édition, Dijon, 2006.— Musée de la résistance 1940-1944 BRASSARD DU RÉGIMENT FFI BOURGOGNE.— Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément