DE WITTE Jean, Raymond, Gontian, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 mai 1924 à Paris (XVIe arr.), mort en action le 3 décembre 1944 à Bourbach-le-Bas (Haut-Rhin) ; résistant du Commando de Cluny et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean De Witte entra dans la Résistance en Saône-et-Loire puis s’engagea dans les rangs du Commando de Cluny créé le 1er septembre et intégré à la 1re armée française le 20 septembre 1944.
Le commando partit au front sur le Doubs, les Vosges et l’Alsace. Jean de Witte fut tué par éclats d’obus le 3 décembre, à Bourbach-le-Bas (Haut-Rhin).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossiers SHD GR 16 P 183262 et AC 21 P 168259 (non consultés).
Son nom figure sur la stèle du Commando de Cluny, à Bergesserin (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236368, notice DE WITTE Jean, Raymond, Gontian, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 janvier 2021, dernière modification le 9 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément