BIGNAND André, Eugène, Jean

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 23 juillet 1899 à Mailleroncourt-Saint-Pancras (Haute-Saône), mort le 14 août 1944 à Montdoré (Haute-Saône) ; gardien de la Paix retraité ; victime civile.

André Bignand était le fils d’Armand, cultivateur et de Félicie Pierront, sans profession. Il se maria le 11 novembre 1922 à Montdoré avec Berthe Angèle Marie Pelletier. Il était retraité des gardiens de la Paix et domicilié à Montdoré (Haute-Saône).
Il décéda à son domicile le 14 août 1944 à vingt heures, tué par fait de guerre selon le Mémorial Genweb. Nous n’avons pas d’information sur les circonstances exactes de sa mort.
L’acte de décès fut dressé le 16 août sur la déclaration du beau-père Joseph Pelletier, témoin majeur.
Son nom figure sur le Mausolée régional de la Libération, à Ambiévillers (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236547, notice BIGNAND André, Eugène, Jean par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 14 janvier 2021, dernière modification le 14 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Sources : Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément