LACREUSE Émile, Marius, Alexandre

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 mars 1903 à St Barthélémy (Haute-Saône), mort en action le 22 novembre 1944 à Belfort (Territoire de Belfort) ; releveur d’électricité ; résistant de la Résistance intérieure française (RIF) et du régiment du Lomont.

Émile Lacreuse était le fils de Paul Adolphe, mineur et de Hilaria Augustine Marie, ménagère, domiciliés aux Granges-Guénin, section de Saint-Barthélemy (Haute-Saône). Il se maria le 9 avril 1927 avec Clarisse Emma Bonmarchand. Il exerçait le métier de releveur d’électricité à Belfort.
Il entra dans la Résistance au régiment du Lomont issu des FFI.
Il fut tué aux côtés de son fils Roger, par des éclats d’obus lors des combats de la Libération de Belfort le 22 novembre 1944, à Belfort.
Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur l’acte de naissance et fut homologué comme soldat de la Résistance intérieure française (RIF), dossiers GR 16 P 327798 et AC 21 P 63272 (non consultés).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur la plaque commémorative de l’EDF, à Belfort et le monument aux morts, à Valdoie (Territoire de Belfort).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236581, notice LACREUSE Émile, Marius, Alexandre par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 janvier 2021, dernière modification le 15 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site Valdoie : Sur les chemins de la Liberté.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément