GAUTHIER Régis, Simon

Par Eric Panthou

Né le 2 janvier 1880 à Desges (Haute-Loire), exécuté sommairement par fusillade le 11 juin 1944 à Pinols ; victime civile.

Fils d’Eugène et de Philomène, née Simon, Régis dit Simon Gauthier épousa Virginie Viallevieille le 7 février 1921 à Pinols (Haute-Loire). Il était domicilié au hameau de Lescombelle, commune de Desges (Haute-Loire) et avait un fils né en 1922.

Le 10 juin 1944, les troupes allemandes furent stoppées par le corps franc des Truands pour leur empêcher l’accès au Mont-Mouchet. En représailles, le lendemain, les Allemands firent exécutés 5 personnes, dont 4 civils, à Pinol. Parmi eux, figurait Simon Gauthier qui fut exécuté au "Garage de Court", commune de Pinols (Haute-Loire), ce 11 juin 1944.

Les combats et représailles de Pinols firent 59 victimes dont 9 civiles.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur le Monument commémoratif du Corps Franc des Truands et de victimes civiles à Pinols, sur le monument aux Morts de Pinols et Desges ainsi que sur une plaque commémorative sur le lieu de son exécution. Il figure aussi sur une plaque commémorative en mémoire de 4 civils fusillés à Pinols le 11 juin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236612, notice GAUTHIER Régis, Simon par Eric Panthou, version mise en ligne le 17 janvier 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 93, crimes de guerre à Pinols. —Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983 .— Manuel Rispal, Tout un monde au Mont-Mouchet. — MémorialGenweb. — Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément