ESTEBENET Jean, Georges

Par Claude Pennetier

Né le 16 novembre 1927 à Barbazan-Debat (Hautes-Pyrénées), mort le 6 juillet 2007 à Tarbes (Hautes-Pyrénées) ; ouvrier métallurgiste ; membre de la direction de la fédération communiste des Hautes-Pyrénées ; secrétaire général de l’UD-CGT des Hautes-Pyrénées (1970-1987).

Fils d’un charpentier et d’une ménagère, Jean Estebenet fut orphelin de père à onze ans. Il fréquenta l’école primaire à Bagnères-de-Bigorre où il fut reçu au certificat d’études primaires.

En 1942, Jean Estebenet entra sur concours à l’école d’Hispano-Suiza à Tarbes et obtint son CAP de tourneur et ajusteur en 1945. Engagé comme tourneur chez Hispano-Suiza en mai 1945, il était déjà membre des Jeunesses communistes et du Parti communiste et adhéra à la CGT.
Il jouait aussi au rugby à Bagnères et se maria à son retour du service militaire en 1950.

Jean Estebenet fut membre du comité de la fédération communiste des Hautes-Pyrénées en 1956. En 1958-1959, il était secrétaire du syndicat chez Alsthom ; il devint par la suite secrétaire du syndicat départemental des métaux, membre du bureau de l’Union départementale CGT des Hautes-Pyrénées puis du secrétariat en 1962 et représenta la CGT à la caisse d’allocations familiales de 1955 à 1975 en assurant la présidence entre 1962 et 1967. Le 6 décembre 1957, Jean Estebenet fut licencié pour avoir fait irruption à la fin d’une manifestation dans le bureau du directeur. Il fut repris par décision de justice le 6 juin 1958. Secrétaire général de l’UD-CGT à la fin de 1970, il quitta cette fonction lorsqu’il partit à la retraite en 1987.

Marié à Barbazan-Debat en novembre 1950, Jean Estebenet eut trois enfants. Ses obsèques civiles se déroulèrent à Tarbes le 11 juillet 2007.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23665, notice ESTEBENET Jean, Georges par Claude Pennetier, version mise en ligne le 17 novembre 2008, dernière modification le 3 juillet 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Entretien avec Jean Estebenet. — La Dépêche du Midi, juillet 2007. — État civil de Barbazan-Debat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément