GRANGE RODET Jacques, Guy, Alexandre alias Alibert dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 19 avril 1925 à Chamalières (Puy-de-Dôme), mort au combat le 11 juin 1944 à Auvers (Haute-Loire) ; chauffeur ; résistant au sein des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Jacques Grande Rodet était chauffeur, domicilié 9 rue des Vieillards à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Il rejoignit la résistance à une date qu’on ignore. Il répondit, comme plusieurs d’autres milliers d’hommes, en particulier de la région de Clermont-Ferrand, à l’appel lancé fin mai 1944 par le colonel Gaspard en faveur d’une concentration pour bloquer les troupes allemandes à la veille du débarquement.
Il rejoignit le Mont-Mouchet. De violents combats eurent lieu sur le territoire de cette commune d’Auvers et de ses voisines les 10 et 11 juin 1944. C’est ici qu’il fut tué le 11 juin.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom ne figure sur aucun monument.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236716, notice GRANGE RODET Jacques, Guy, Alexandre alias Alibert dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 18 janvier 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 198968, dossier Jacques Grange Rodet (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 267974, dossier Jacques Grange Rodet (nc). — Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — Manuel Rispal, Tout un monde au Mont-Mouchet, éd. Authrefois, 2014, 114 p. — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé : Les monuments de la Résistance en Haute-Loire, Le Puy, Éditions de la Société académique, 1983, 251 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément