GRANGE RODET Jacques, Guy, Alexandre alias Alibert dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 19 avril 1925 à Chamalières (Puy-de-Dôme), mort au combat le 11 juin 1944 à Auvers (Haute-Loire) ; chauffeur ; résistant au sein des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Jacques Grande Rodet était chauffeur, domicilié 9 rue des Vieillards à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Il rejoignit la résistance à une date qu’on ignore. Il répondit, comme plusieurs d’autres milliers d’hommes, en particulier de la région de Clermont-Ferrand, à l’appel lancé fin mai 1944 par le colonel Gaspard en faveur d’une concentration pour bloquer les troupes allemandes à la veille du débarquement.
Il rejoignit le Mont-Mouchet. De violents combats eurent lieu sur le territoire de cette commune d’Auvers et de ses voisines les 10 et 11 juin 1944. C’est ici qu’il fut tué le 11 juin.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom ne figure sur aucun monument.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236716, notice GRANGE RODET Jacques, Guy, Alexandre alias Alibert dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 18 janvier 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 198968, dossier Jacques Grange Rodet (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 267974, dossier Jacques Grange Rodet (nc). — Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — Manuel Rispal, Tout un monde au Mont-Mouchet, éd. Authrefois, 2014, 114 p. — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé : Les monuments de la Résistance en Haute-Loire, Le Puy, Éditions de la Société académique, 1983, 251 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément