CARRÉ Jean, Baptiste, Roger

Par Michelle Destour

Né le 16 novembre 1925 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mort en action le 20 juillet 1944 à Saint-Paulien (Haute-Loire) ; résistant des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) du camp Wodli en Haute-Loire.

Fils de Louis Carré, manoeuvre né le 14 janvuer 1887 à Trevol (Allier) et de Charlotte Schmitt, née le 19 avril 1889 à Paris (9° arr.), sans profession, Jean Carré rejoignit la Résistance au sein des FTP du camp Wodli. Il est mort au combat contre les Allemands à Saint-Paulien (Haute-Loire), le 20 juillet 1944 selon son acte de naissance.

Il a été reconnu Mort Pour la France et a été homologué FFI.

Son nom, Carré Roger ainsi inscrit, figure sur la stèle commémorative des FTPF du camp de Wodli au lieu-dit Champagne à Saint-Paulien.

Aucun acte de décès n’existe à Saint-Paulien ou dans les communes environnantes de Saint-Geneys-près-Saint-Paulien, Borne, Lissac.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236859, notice CARRÉ Jean, Baptiste, Roger par Michelle Destour, version mise en ligne le 21 janvier 2021, dernière modification le 4 décembre 2021.

Par Michelle Destour

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dôme, 908 W 108 : crimes de guerre à Saint-Paulien. —AVCC Caen AC 21P 38818, dossier Carré Jean (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 108404, dossier résistant de Carré Jean (nc). — Roger Maurin, « Les combats du 20 juillet 1944 à Saint-Paulien », Bulletin historique de la Société académique du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire, pages 137-147, tome LXXXI, année 2005. — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983. — Site Mémoire des Hommes. — État civil Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément