PATUREAU François, Nelson [dit Nelson PATUREAU]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 11 novembre 1888 à Bordeaux (Gironde) ; ébéniste puis menuisier-ébéniste ; secrétaire du syndicat CGT des Tabacs du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1920 et 1921.

Fils d’un couple de journaliers, Nelson Patureau, après une formation d’ébéniste souscrivit un engagement de 5 ans le 23 mars 1908 dans l’artillerie coloniale. Après des classes à Toulon, il séjourna au Sénégal du 13 mars 1910 au 23 juin 1911. Démobilisé au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), le 23 mars 1913, il y épousa Jeanne Gétrissard le 28 novembre. Appelé le 3 août 1914, il fit toute la guerre dans l’artillerie et fut libéré le 12 juillet 1919, décoré de la croix de guerre.

Entré à la manufacture des tabacs du Havre comme menuisier ébéniste à l’automne 1919, il fut élu secrétaire du syndicat CGT après la démission du bureau majoritaire dirigé par Félix Goulier en juin 1920, il était assisté de Julien Ponsot (secrétaire adjoint), Marie Morin (trésorière) et Valentine Girette (trésorière adjointe) ; l’organisation comptait alors 575 adhérents. Réélu le 16 mars 1921, il fut remplacé par Adrienne Mouë le 23 juillet.

Le 5 mars 1923, une trentaine de militants du syndicat quittèrent la CGT pour rejoindre la CGTU, dont Patureau. Administrateur de l’organisation unitaire en 1923 et 1924, puis trésorier à partir du 3 février 1925, il participa en 1926 à une série de réunions au cours desquelles, avec Germaine Goujon, il tenta de reconstituer une Union locale unitaire (l’Union dirigée par Jean Le Gall étant passée à l’autonomie en janvier 1926).

Cette même année, le couple Patureau qui habitait 84 boulevard François 1er quitta Le Havre pour Bondy (Seine, Seine-Saint-Denis), puis Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis) en 1932. En 1935 ils résidaient à Isigny-sur-Mer (Calvados).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236860, notice PATUREAU François, Nelson [dit Nelson PATUREAU] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 27 janvier 2021, dernière modification le 27 janvier 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime Sureté générale, rapports mensuels des commissaires spéciaux non classés, 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936. — Arch. Dép. de Gironde État civil, Registre matricule militaire. — Vérités, passim.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément