BUSSIERE Robert, Amable, Théophile, Edmond

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 30 octobre 1899 et mort le 2 octobre 1985 à Saint-Amand-Montrond (Cher), maitre imprimeur, résistant.

Au décès de son père Auguste, Robert Bussière a repris en 1924 l’imprimerie familiale fondée par son aïeul Pierre Destenay en 1832 à Saint-Amand-Montrond (Cher) et du journal l’Echo du Cher.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise, qui employait entre 120 et 210 salariés, imprimait des tickets de rationnement.
Robert Bussière s’engagea dans la résistance, dans Combat et au NAP à partir de novembre 1942.
Après la guerre, l’imprimerie Bussière devint une entreprise de référence dans le labeur, spécialisée dans l’impression de livres et en particulier de livres poches. Elle fut la première en France à utiliser une Cameron. La famille Bussière resta à sa tête jusqu’en 1996 (350 salariés), année de rachat par le groupe Chevrillon Philippe (CPI).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236933, notice BUSSIERE Robert, Amable, Théophile, Edmond par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 23 janvier 2021, dernière modification le 23 janvier 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD GR 16 P 98475. - Paul Chauvet, La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale, Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 252.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément