COMTE Raymond, François, Jean, Baptiste

Par Eric Panthou

Né le 22 septembre 1919 à Fix-Saint-Geneys (Haute-Loire), mort en action le 5 juillet 1944 à Saint-Arcons-d’Allier (Haute-Loire) ; électricien ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Henri, cultivateur, et de Euphrasie Arnaud, Raymond Comte eut six frères et deux sœurs. Il devint électricien, domicilié à Fix-Saint-Geneys.
Il rentra dans la Résistance à une date qu’on ignore. Il appartenait au groupe Tarzan commandé par Benoît-Étienne Joassard alias Tarzan. Le 5 juillet 1944, avec son camarade Paul Page, appartenant lui aussi au groupe Tarzan, ils se rendirent en mission à Langeac (Haute-Loire). Circulant en moto ils rencontrèrent une patrouille allemande. Des coups de feu furent échangés. Les deux jeunes résistants furent tués et un cultivateur de Bavat, M. Henri Besson, fut blessé.

Son inhumation provisoire dans les bois de Montpeyroux, à Fix-Saint-Geneys.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur le monument aux Morts à Fix-Saint-Geneys.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236963, notice COMTE Raymond, François, Jean, Baptiste par Eric Panthou, version mise en ligne le 24 janvier 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 48005, dossier Raymond Comte (nc). — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983. — Mémorialgenweb. — Généanet.

Version imprimable Signaler un complément