THIRIET Charles, Louis, Victor

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 juillet 1900 à Gérardmer (Vosges), mort le 7 octobre 1944 à Sapois (Vosges) des suites de blessures ; commis de coupe ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Charles Thiriet était le fils de Charles Victor, tisserand et de Marie Louise Tisserant, sans profession. Il se maria le 27 février 1927 à Gérardmer avec Hélène Pauline Clair et exerçait le métier de commis de coupes à Gérardmer.
Il entra dans la Résistance aux Forces Françaises de l’Intérieur, Région C, département des Vosges dans les maquis Noire-Goutte et Piquante-Pierre du 13 août 1943 au 7 octobre 1944, jour où il fut mortellement blessé au lieu-dit "Haut des Charmes", à Sapois. Il décéda le jour même, des suites de ses blessures, à Gérardmer selon l’acte de naissance (transcription du 5 mai 1945).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de sous-lieutenant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il reçut à titre posthume la Croix de la Légion d’Honneur et la Croix de guerre avec palme.
Son nom figure sur monument commémoratif du maquis de "la Piquante Pierre", à Basse-sur-le-Rupt, sur le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945, à Gérardmer et sur le Parchemin inséré dans le monument du Col du Haut-Jacques dédié aux forestiers résistant 1939-1945, à Taintrux (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237090, notice THIRIET Charles, Louis, Victor par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 janvier 2021, dernière modification le 26 janvier 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers SHD Vincennes GR 16 P 568862 et Caen AC 21 P 159172 (non consultés).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément