Chichilianne (Isère), Pas de l’Aiguille, 22 au 24 juillet 1944

Par Jean-Luc Marquer

Lors de l’assaut du Vercors en juillet 1944, la défense des "Pas", points d’accès au massif revêtit une grande importance stratégique.
Situé sur la commune de Chichilianne (Isère) au Sud-Est du Vercors, le Pas de l’Aiguille fut le théâtre d’un combat acharné qui fit 8 victimes.

Nécropole Nationale du Pas de l’Aiguille, Chichilianne (Isère)
Nécropole Nationale du Pas de l’Aiguille, Chichilianne (Isère)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

La défense des "Pas" du Sud-Est du Vercors fut confiée à la compagnie André du secteur IV.
La section de Mens (Isère) commandée par le lieutenant Jean-Paul prit position au Pas de l’Aiguille, situé sur la commune de Chichilianne (Isère), à la limite des départements le l’Isère et de la Drôme.
Le 21 juillet 1944, des soldats allemands et autrichiens des troupes de montagne attaquèrent les défenseurs des Pas (cols) de la crête orientale du Vercors.
La section de Mens résista opiniâtrement du 22 au 24 juillet 1944.
Pris à revers par des soldats allemands qui avaient pris position sur les cimes dominantes, les résistants se réfugièrent dans une grotte minuscule.
Le groupe avait perdu 2 hommes et avait plusieurs blessés, dont certains étaient dans un état grave.
Le matin du 23 juillet 1944, un obus de mortier qui explosa à l’entrée de la grotte fit une autre victime. L’après-midi, c’est une rafale de mitrailleuse qui tua un combattant.
Enfin, 3 résistants, grièvement blessés et ne voulant pas tomber vivants dans les mains de l’ennemi décidèrent de se suicider pour laisser une chance à leurs camarades de s’échapper et de reprendre le combat.
Le 24 juillet 1944, avant l’aube, protégés par la nuit et un épais brouillard, 18 survivants réussirent à quitter la grotte en dévalant le ravin du Pas de l’Aiguille.
Ils trouvèrent refuge à Mens.
Les Allemands autorisèrent le maire de Chichilianne à donner une sépulture décente aux 8 victimes.
Un monument fut érigé à Chichilianne, puis une petite nécropole fut créée au Pas de l’Aiguille. Celle-ci est devenue nécropole nationale en 2018.


Tués le 22 juillet 1944, aux abords de la grotte :
Albert ALGOUD
André GUIGUES
Martial KAUFFMANN


Tués le 23 juillet 1944, dans la grotte :
Gilbert GALLAND
René SIMIAND


Grièvement blessés, morts par suicide dans la grotte le 23 juillet 1944 :
Xavier BOUCARD
Jean MOSCONE
Gaston NICOLAS

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237155, notice Chichilianne (Isère), Pas de l'Aiguille, 22 au 24 juillet 1944 par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 février 2021, dernière modification le 7 mars 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Nécropole Nationale du Pas de l'Aiguille, Chichilianne (Isère)
Nécropole Nationale du Pas de l’Aiguille, Chichilianne (Isère)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément