DREUX Louis, Étienne

Par Emeric Tellier

Né le 24 janvier 1876 au Mans (Sarthe) ; mécanicien, tourneur.

Louis Dreux vit le jour au domicile de ses parents, rue de Beaugé au Mans. Son père, Victor Dreux, 46 ans, était jardinier et sa mère, Marie, Héloïse Hatet, âgée de 39 ans, était sans profession. Il effectua son service militaire à la 24e section de Commis et d’ouvriers d’administration (COA) du 13 novembre 1897 au 17 septembre 1898. Il fut membre de la commission exécutive du Syndicat des ouvriers des constructions mécaniques de la Sarthe en 1904. Il résidait 27 boulevard de la République au Mans (Sarthe). En 1907, il était signalé comme résidant au 56 rue Letellier à Paris (15e arr.), puis à Boulogne-Billancourt au 83 bis route de Versailles, en juin 1914.

Mobilisé le 1er août 1914 au sein de la 4e section territoriale de Commis et ouvriers d’administration, il rejoignit le 21e Régiment d’Infanterie Coloniale pour être détaché aux usines Renault de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 1er juillet 1917. À sa démobilisation, le 10 février 1919, il resta vivre à Boulogne-Billancourt.

Sa fiche de registre-matricule le décrit de la manière suivante : « yeux gris, nez moyen, menton rond, sourcils noirs, front ordinaire, bouche moyenne, visage large, taille : 1 mètre 67 ». Son degré d’instruction générale était classé « 3 », c’est-à-dire qu’il possédait une instruction primaire, sans pour autant avoir obtenu le brevet de l’enseignement primaire.

Il avait épousé Noémie, Clémentine Rétif le 27 janvier 1905 au Mans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237301, notice DREUX Louis, Étienne par Emeric Tellier, version mise en ligne le 28 janvier 2021, dernière modification le 28 janvier 2021.

Par Emeric Tellier

SOURCES : Arch. Dép. de la Sarthe (10 M 118). — État-civil et registre-matricule en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément