BERT Joseph, Claude

Par Jean-Luc Marquer

Né le 4 juillet 1924 à Saint-Martin-d’Uriage (Isère), abattu le 13 août 1944 à Saint-Martin-d’Uriage ; victime civile

Joseph, Claude Bert était le fils de Charles et de Mariette, Pauline, Eugénie Boujard.
En 1944, il habitait à Saint-Martin-d’Uriage.
Le 13 août 1944, voulant échapper aux Allemands qui investissaient la commune, il décida de quitter son domicile pour se rendre en montagne.
Après s’être arrêté au chalet des Séglières, il prit la direction du col de la Pra.
Peu de temps après avoir quitté les Séglières, il fut blessé par une rafale d’arme automatique. Les Allemands tentant de s’approcher pour s’emparer de lui, Joseph Bert fit tous ses efforts pour leur échapper et parvint à parcourir 300 mètres environ.
Là, il dut essayer de panser ses blessures mais succomba peu de temps après.
Son corps fut retrouvé 3 jours plus tard.
Son nom figure sur les monuments aux morts ancien et nouveau de Saint-Martin-d’Uriage.


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237500, notice BERT Joseph, Claude par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 février 2021, dernière modification le 8 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 616 — Mémorial GenWeb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément