MILLER Eliezer

Par Jean-Luc Marquer

Né le 3 mai 1905 à Varsovie ( Empire russe, aujourd’hui Pologne), sommairement exécuté le 3 juin 1944 à Vif (Isère) ; cordonnier ; victime civile

Plaque rue Champollion, Vif (Isère)
Plaque rue Champollion, Vif (Isère)
Photo : Didier Bourry, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Juif polonais, Eliezer Miller était le fils de Zikln et de Berthe Granat.
Il épousa Bajla Pojzman.
Il exerçait la profession de cordonnier.
En 1944, il habitait rue Champollion à Vif (Isère).
Le 3 juin 1944, il se trouvait en compagnie de Moïse, dit Maurice, Miré qui habitait cette petite ville et d’Abram Sobelman qui résidait à Vizille (Isère).
Selon les sources, les trois hommes furent arrêtés rue Champollion, près du logement d’Eliezer Miller, par des miliciens ou des membres de la police allemande.
À 12h30, ils furent sommairement exécutés au moyen d’armes à feu par les individus qui les avaient arrêtés.
Eliezer Miller fut enterré au cimetière municipal de Vif.
Ses restes furent exhumés et enterrés au cimetière de Bagneux (Hauts-de-Seine).
Depuis 1994, son épouse est enterrée à son côté.
Son nom figure sur une plaque apposée sur le lieu de l’exécution, à l’angle des rues du Portail Rouge et Champollion.


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237501, notice MILLER Eliezer par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 29 janvier 2021, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Eliezer MILLER (Photo sur sa tombe)
Eliezer MILLER (Photo sur sa tombe)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0
Plaque rue Champollion, Vif (Isère)
Plaque rue Champollion, Vif (Isère)
Photo : Didier Bourry, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 378757 (nc).— https://ville-vif.fr/decouvrir/ma-ville/histoire/ — Geneanet — Mémorial GenWeb — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément