BRUNEL Gérard, Émile

Par Jacques Girault

Né le 14 septembre 1948 à Flavy-le-Martel (Aisne) ; enseignant puis cadre territorial ; militant syndical CGT ; militant communiste dans l’Aisne ; adjoint au maire de Flavy-le-Martel.

Portrait vers 2020
Portrait vers 2020

Fils d’ouvriers agricoles, Gérard Brunel reçut les premiers sacrements catholiques. Interne au lycée Gay-Lussac de Chauny (Aisne), il obtint le baccalauréat (Maths-élem) en 1967. Maître d’internat au lycée de Laon (Aisne), syndiqué au SNES, il commença des études universitaires à Reims puis à Amiens. Pour les financer, il travaillait comme surveillant d’externat au lycée de Chauny. Au début des années 1970, il renonça et devint instituteur. Exempté du service militaire, comme soutien de famille, militant « Unité et Action » du Syndicat national des instituteurs, il était son représentant dans le canton de Saint-Simon pendant deux années.

Membre du Parti communiste français depuis 1968, il milita dans les organisations locales du PCF. Secrétaire de la cellule Paul Caille de Flavy-le-Martel et de la section communiste de Saint-Simon, il suivit l’école élémentaire en 1969 puis entra au comité de la fédération communiste en 1970, chargé du travail en direction des intellectuels. Membre du secrétariat fédéral en 1972, responsable de la propagande, il participa à l’école fédérale d’un mois puis à l’école centrale du 3 au 29 juillet 1972. En 1974, il devint le responsable fédéral des élus communistes et républicains.

Gérard Brunel devint conseiller municipal de Flavy-le-Martel en 1971 puis adjoint au maire après une élection partielle en 1973. Conduisant une liste d’union de la gauche en 1977, il fut réélu conseiller municipal en 1977. Il était aussi un des dirigeants du club de football.

Il se maria exclusivement civilement en octobre 1979 à Quessy (Aisne) avec la fille d’un ouvrier travaillant à l’usine Motobécane, père de sept enfants. Dominique Démaret [7 mai 1949 à Montescourt-Lizerolles (Aisne)-9 avril 1996 à Argenteuil (Val-d’Oise)] était employée territoriale, syndiquée à la CGT et membre du PCF. Veuve, elle était mère d’une fille. Les deux enfants du couple ne furent pas baptisés.

Recruté sur le poste de secrétaire général à la mairie de Quessy (août 1973-septembre 1981), il obtint en 1981 le diplôme d’études supérieures de l’administration municipale (Desam) à la faculté de Reims, Gérard Brunel poursuivit sa carrière comme cadre A dans l’administration communale. Adhérent à la CGT et à l’UGICT, il fut secrétaire général dans des mairies à gestion communiste : Persan dans le Val d’Oise (octobre 1981- août 1989). De septembre1989 à janvier 1999, il fut directeur-général adjoint chargé des ressources humaines de la ville d’Argenteuil et fut promu administrateur territorial. Il devint directeur général des services de la ville de Bobigny (février 1999 - octobre 2008).

Retraité en novembre 2008, Gérard Brunel fut élu premier secrétaire de la fédération communiste de l’Aisne jusqu’en janvier 2013, année où il devint membre du comité exécutif départemental. Depuis 2014, secrétaire de l’Association départementale des élus communistes et républicains, il faisait partie du conseil national de l’association nationale (ANECR).

Ayant depuis 1988 un logement dans sa commune natale, il se présenta sur une liste d’opposition à la maire Danielle Lanco en 2008. En mars 2014, il annonça qu’il conduirait aux prochaines élections une nouvelle liste d’opposition « Liste citoyenne pour l’avenir de Flavy », classée « divers gauche », contre la maire socialiste sortante. Avec 47,3 % des voix, il fut à nouveau élu conseiller municipal d’opposition. Le même scénario se reproduisit en 2020, sa liste obtenant 47,5 % des suffrages. Depuis 2019, il était le secrétaire de la section communiste de Tergnier.

Gérard Brunel fut candidat aux élections régionales en 2004, en 2010 et en 2015, toujours en bonne place dans le contingent de l’Aisne. Il fut le candidat du PCF aux élections législatives partielles dans la 2eme circonscription en mars 2016.

Militant de la Fédération des conseils de parents d’élèves à Persan et à Argenteuil, il adhérait à la CGT retraités (section multipro Chauny-Tergnier), au Secours Populaire Français, à l’Association des lecteurs de l’Humanité et à la Ligue contre le cancer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237795, notice BRUNEL Gérard, Émile par Jacques Girault, version mise en ligne le 29 janvier 2021, dernière modification le 17 août 2021.

Par Jacques Girault

Portrait vers 2020
Portrait vers 2020
Marie-George Buffet, Violette Legrand, adjointe au maire de Soissons, lors des élections régionales de 2010.
Marie-George Buffet, Violette Legrand, adjointe au maire de Soissons, lors des élections régionales de 2010.
Gérard Brunel en 1979
Gérard Brunel en 1979

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Divers sites Internet. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément